Comment calmer un bébé qui pleure ?

Comment calmer un bébé qui pleure ?

Il y a de nombreuses situations dans lesquelles les bébés sont mal à l’aise ou pleurent et les parents ne savent pas très bien comment les gérer. Il est tout à fait normal que les bébés pleurent, car pleurer est l’un de leurs principaux canaux de communication avec les adultes. Par conséquent, il est essentiel de répondre immédiatement à l’inconfort du bébé, de trouver la cause qui le provoque et d’appliquer la stratégie pour le résoudre.

Dans cet article, nous allons voir 10 conseils pour calmer un bébé qui pleure, en prenant en compte d’abord les causes les plus courantes des pleurs du bébé.

Sommaire

Connaître la cause

Les bébés ont une manière particulière de communiquer avec ceux qui s’occupent d’eux régulièrement : pleurer. À travers elle, ils indiquent les besoins qui surgissent tels que la faim, le sommeil, une couche sale … Pendant les premiers mois, ces pleurs seront les mêmes pour tout et, petit à petit, ils le modifieront et auront des tons et des larmes pour chaque besoin.

Eh bien, lorsqu’un bébé se met à pleurer, la première chose à faire est d’observer les signes qui nous disent ce qui ne va pas. Nous allons voir les causes les plus fréquentes qui les font pleurer.

Stimuli : Les bébés peuvent être nerveux parce qu’il y a trop de stimuli autour d’eux, parce que leurs figures d’attachement sont séparées d’eux, parce qu’ils sont dans les bras d’une personne inconnue …

Inconfort : Cela peut être dû à une température ambiante incorrecte, à une couche sale ou à l’ennui. Changer ses vêtements, le baigner, retirer sa couche ou lui offrir un jeu stimulant fera changer l’humeur de votre bébé.

Irritabilité : lorsqu’un bébé est irritable, cela est généralement dû à une douleur, un inconfort ou une fatigue excessive. L’éruption des dents, les effets secondaires des vaccins ou certaines maladies feront pleurer l’enfant pendant longtemps.

Gaz : Les gaz ont tendance à rendre les bébés très inconfortables. Ils provoquent de l’inconfort et des douleurs au ventre. Pour atténuer ces inconforts, il est important de faire roter les bébés après les tétées, de faire des massages circulaires sur le ventre et de les porter beaucoup.

Faim : le cri d’un bébé affamé est fort et navré. Il est préférable d’anticiper cette fois et de le nourrir avant qu’il ne commence à montrer des signes de faim.

En plus de ces causes, le bébé peut pleurer pour des raisons infinies que les parents verront au fil du temps lorsqu’ils apprendront à le connaître. Par conséquent, nous allons voir des manœuvres générales que nous pouvons effectuer pour calmer un bébé.

Voici 10 conseils pour vous aider à calmer un bébé qui pleure :

L'emmener dans un endroit calme

La première recommandation pour calmer un bébé qui pleure beaucoup est de l’emmener dans une pièce plus calme. Si les bébés sont dans un endroit avec beaucoup de bruit, beaucoup de lumière et beaucoup de stimuli, ils peuvent se sentir assez mal à l’aise, surtout s’ils sont des nouveau-nés. 

Il y a des moments où ils ont besoin d’être calme et d’être avec vos figures d’attachement pour se détendre. De plus, cela les aidera à manger et à s’endormir plus facilement.

Donner beaucoup de soins

Trop d’affection pour un bébé ne le blessera jamais. Le serrer, le caresser, l’embrasser, le bercer, etc. Le fera se sentir bien et se détendre dans les moments où il est le plus tendu. 

Si ces actions sont effectuées par votre figure d’attachement, le résultat sera encore plus réconfortant. C’est donc une stratégie fondamentale pour détendre un bébé quand il pleure.

Maman qui joue avec son bébé

Parlez d'une voix calme

Les bébés identifient les changements de voix pratiquement à partir du moment où ils sont nés. Ils sont capables d’identifier si vous êtes en colère, tristes ou heureux en communiquant avec eux. Par conséquent, il est essentiel de leur parler à un ton normal ou bas sans altération si vous voulez qu’ils se détendent.

Restez calme

Les bébés qui pleurent peuvent rendre les parents nerveux, mais cela peut être totalement contre-productif. Rester calme permettra au bébé de commencer à se calmer, car, comme nous l’avons déjà mentionné, il est également capable d’identifier vos humeurs.

Essayez différentes postures

Si ce qui dérange notre bébé, c’est le gaz, par exemple, un changement de posture peut être efficace. Il existe également des positions dans lesquelles les bébés peuvent se détendre plus facilement, comme les porter sur le ventre.

Portage

Il n’y a rien de mieux pour les bébés que d’être attachés au corps de leur père ou de leur mère. Ils se sentent enveloppés et écoutent les battements de cœur qui leur sont si familiers. Le portage est une technique très bénéfique pour les deux, puisqu’en plus d’être très confortable pour les garçons et les filles, il laisse une liberté de mouvement à la personne qui les porte.

À cet égard, il est essentiel de choisir un porte-bébé ergonomique qui respecte la posture du bébé, en maintenant la position de la grenouille, le dos en forme de «C».

Vérifiez sa température corporelle

Trop de chaleur ou de froid mettra le bébé mal à l’aise. Vérifiez la température de la pièce où vous vous trouvez et la température de son corps.

Le déshabiller

Les vêtements, les étiquettes ou les couches peuvent mettre les bébés mal à l’aise à certains moments. Si vous ne pouvez pas le calmer avec quoi que ce soit, une bonne option est de le déshabiller et de vérifier qu’il n’y a rien qui lui cause un inconfort.

Faites un tour

Une autre stratégie pour calmer un bébé qui pleure est de marcher avec lui. Que ce soit dans vos bras ou dans la poussette, changer de pièce ou d’endroit peut aider votre bébé à se calmer et à arrêter de pleurer.

Le distraire

Les bébés pleurent souvent d’ennui. Une autre astuce pour calmer un bébé qui pleure sans arrêt est de le distraire avec quelque chose qui retient son attention. Ayez toujours sous la main un jouet, un hochet ou une histoire adapté à son âge à lui offrir à des moments où ils n’a pas faim ou n’a pas sommeil.

Bref, les bébés peuvent pleurer pour de nombreuses causes différentes que vous allez apprendre petit à petit. Répondre immédiatement à leurs besoins améliorera le bien-être des enfants en leur assurant sécurité et tranquillité.